Assiduité et absentéisme

Assiduité et absentéisme pendant le COVID

Les écoles relèvent la présence des élèves lors de l'apprentissage à distance et marquent les absences comme étant excusées ou non excusées. Contactez l'école de votre enfant s'il a participé à un enseignement à distance, même s'il ne s'agissait pas d'un cours en direct, et si vous pensez que l'école n'en a pas connaissance. Si votre enfant n'a pas pu participer en raison de problèmes liés au COVID, contactez l'école pour excuser ses absences.     
N'hésitez pas à nous contacter si nous pouvons vous apporter notre aide.

Assiduité, absences et absentéisme scolaires

Une loi de l'État de Washington, la « Becca Bill », exige que tous les enfants âgés de 8 à 18 ans soient régulièrement scolarisés. En vertu de cette loi, les parents ou responsables légaux sont tenus de veiller à ce que leurs enfants fréquentent régulièrement l'école. Les élèves concernés peuvent être scolarisés dans une école publique, une école privée ou suivre leur scolarité à domicile..La loi exige que les élèves soient scolarisés, à temps plein, tous les jours, à moins d'avoir une excuse valable.Si un élève manque l'école sans avoir d'excuse valable, l'élève peut alors être considéré comme un « élève absentéiste ».  Lorsqu'un élève est absentéiste, son école est tenue de:

  • Aviser la famille ;
  • Rencontrer la famille et l'élève et travailler avec eux pour en comprendre les raisons; et
  • Appliquer différentes stratégies pour tenter d'améliorer l'assiduité de l'élève.

Si cela ne fonctionne pas, l'élève et sa famille peuvent être renvoyés devant un conseil communautaire dédié à l'absentéisme, ou devant un tribunal.Si un élève manque de nombreux jours d'école, même s'il a une excuse valable, la loi oblige désormais son école à rencontrer la famille et à travailler avec elle pour en comprendre les raisons, et établir un plan pour aider l'élève à fréquenter régulièrement l'école.  En manquant de trop nombreux jours d'école, ou en se rendant coupable d' « absentéisme chronique », l'élève risque d'avoir des difficultés à suivre le rythme.Cela peut indiquer que l'élève concerné ne reçoit pas l'aide dont il a besoin.Quand on parle d'absence à l'école, « beaucoup » peut sembler « peu » - pourtant, manquer ne serait-ce que 2 jours par mois peut, au bout du compte, avoir un impact considérable ! 

Si vous avez des difficultés à envoyer votre enfant à l'école tous les jours, l'école peut vous aider à surmonter les obstacles que vous rencontrez et aider votre enfant à prendre de nouvelles habitudes d'assiduité, tous les jours, toute la journée, et à se présenter à l'heure  Consultez les FAQ de l'OEO pour découvrir ce qui pourrait arriver si un élève continue à manquer l'école, et obtenir des suggestions pour rétablir une assiduité régulière. Si vous avez besoin de plus d'aide pour résoudre des problèmes d'assiduité, appelez-nous!Consultez notre site Internet sur https://oeo.wa.gov/fr, ou appelez le 1-866-297-2597.

Qu'exige la loi vis-à-vis des écoles?

  • Aviser les parents des règles d'assiduité et obtenir leur signature pour certifier qu'ils ont bien reçu l'information,
  • Aviser les parents chaque fois qu'un élève est absent,
  • Rencontrer les parents et les élèves pour obtenir une explication,
  • Essayer d'appliquer différentes stratégies pour améliorer l'assiduité, et dans certains ca
  • Orienter l'élève et/ou le parent vers un conseil communautaire dédié à l'absentéisme, ou un tribunal.

Qu'exige la loi vis-à-vis des élèves ?

  • être à l'école,
  • à l'heure,
  • tous les jours, à moins d'avoir une excuse valable.